Chirurgie intime de la femme

La labiaplastie (labioplastie ) ou nymphoplastie

Il s’agit d’une intervention de chirurgie plastique sur les grandes lèvres et/ou les petites lèvres, ces replis externes de la peau qui entourent les structures de la vulve. Le procédé consiste à réduire les lèvres étirées. 

L’intervention consiste en une ablation de la peau et du tissu en excès.

L’intervention dure 30 minutes et se déroule sous anesthésie locale.

La patiente peut repartir le jour même. Une gêne peut être ressentie pendant plusieurs jours en moyenne. La patiente peut retourner travailler au bout de 3 à 4 jours si son métier n’est pas excessivement physique. Le résultat est mesurable au bout d’un mois.

Pour la réduction des grandes lèvres, l’intervention consiste à retirer la graisse en excès par lipoaspiration, souvent combinée à un retrait de tissu de la peau. Si au contraire la patiente souhaite redonner du volume à ses grandes lèvres, on pratique un ajout de graisse.

L’intervention se déroule en anesthésie locale et dure 30 à 45 minutes. La patiente peut repartir le jour même.

 La vaginoplastie

L’intervention a pour but de réduire la taille de l’orifice vaginal due a un relâchement musculaire suite à un accouchement, à un mauvais état du tissu ou au vieillissement.

 La vaginoplastie tend à redonner au vagin son état optimal et à retrouver la sensibilité et le plaisir sexuel qu’il procure. 

L’intervention dure une heure et se déroule sous anesthésie générale. Le retour aux activités quotidiennes s’effectue après 4 à 5 jours. L’activité sexuelle peut être reprise au bout de 4 semaines.

 

Chirurgie intime de l’homme

CHIRURGIE DU PENIS

L’opération d’agrandissement du pénis, ou plus précisément l'augmentation de la circonférence, consiste en une transplantation de graisse sous la peau du pénis.

L'intervention se déroule en 2 phases opératoires :

  • Extraction de la graisse au niveau de la face interne des cuisses, de l'abdomen ou du pubis.
  • Mise en place de la graisse. Cette transplantation est réalisée grâce à une instrumentation très fine et particulièrement adaptée à cette méthode, à l'aide de fines canules introduites dans le plan sous-cutané du pénis.

L’intervention d’agrandissement du pénis correspond à une construction progressive et dure 1/2 heure.

Le résultat final est obtenu en 3 à 6 mois en moyenne, après la phase d'installation du greffon. Il est impossible de prévoir l'importance du gain car le résultat dépend du comportement de la graisse et du métabolisme du patient. Dans la majorité des cas, le gain observé est compris entre 2 et 4 cm de circonférence.

Il n’y a pas de douleurs particulières associées à l’opération d’agrandissement du pénis. Les douleurs qui peuvent apparaître concernent plutôt la zone d’extraction de la graisse. La reprise des activités quotidiennes est effective 24 heures après l’opération. Un repos sexuel est nécessaire pendant 2 semaines.

Les complications éventuelles concernent la greffe de tissu graisseux avec le risque de non intégration du transplant adipeux. Des indurations graisseuses et/ou des déformations temporaires peuvent apparaître. Elles disparaîtront en quelques semaines, spontanément ou à l'aide d'injections localisées et indolores de corticoïdes.