DEFINITION

La correction des mollets trop petits peut intervenir soit dans un contexte de chirurgie réparatrice soit dans un contexte de chirurgie esthétique

3 méthodes sont utilisables :

  • Lipofilling (transferts graisseux) ;
  • La mise en place d'implants de mollets ;
  • Les injections d'acide hyaluronique

L'implant est le plus souvent placé en position interne. Plus rarement, un implant externe est indiqué. Enfin, 2 implants peuvent être mis en place dans le même temps, lorsque l'augmentation de mollet doit être plus globale.

LA PROTHÈSE DE MOLLETS

Les implants utilisés sont spécialement étudiés pour l’augmentation des mollets. Ils sont pré-remplis d’un gel de silicone très cohésif (très ferme) et l'enveloppe est très résistante. Le risque de rupture est très faible en l'absence de traumatisme violent (accident de la voie publique…). En cas de rupture, l'implant rompu doit être changé

L’aspect des implants est très naturel.

L’INTERVENTION

L'incision est cachée dans un pli de flexion du genou et mesure entre 3 et 5 cm.
L’implant est positionné en profondeur, contre les muscles du mollet.
L'intervention se déroule sous anesthésie générale et dure en moyenne 1 heure. Le patient est positionné sur le ventre. Aucun drain n'est mis en place. 

SOINS POST-OPÉRATOIRES

La douleur, très modérée et bien calmée par les antalgiques adaptés, ne dure que les premiers jours mais un inconfort peut être ressenti pendant plusieurs semaines.
La douche est autorisée dès le lendemain de l’intervention.
La cicatrisation est obtenue en 2 à 3 semaines.
La reprise d'une activité sportive intensive sollicitant les membres inférieurs peut se faire 3 mois après l'intervention

INJECTION DE GRAISSE : LIPOFILLING DES MOLLETS

Le « FILLING » ou injections de graisse permet surtout de redonner du volume aux mollets trop fins ou arques.

Il s'agit de réinjecter de la graisse prélevée sous anesthésie locale, dans une région discrète et en petite quantité (abdomen, hanches).

S'agissant de la graisse de la patiente elle - même, il n'y a de ce fait pas d'allergie possible et il n'est donc pas nécessaire de faire de test préalable. La graisse est centrifugée et lavée afin d'injecter uniquement des cellules graisseuses.

Après une phase d'œdème et de rougeur qui dure deux à trois jours, le résultat apparaît .Les injections sont faites en petites quantités mais avec une hypercorrection car une partie de cette graisse va se résorber (entre 20 et 50%). La durée de cet effet est donc variable  de quelques mois à un an mais d'autres injections pourront être faites ultérieurement. 

En théorie, cette technique n'aurait que des avantages :

  • emploi d'un produit " naturel " toujours bien accepté par l'organisme
  • non allergisant
  • peu coûteux
  • injectable directement et simple à prélever.

Les meilleures indications ;

  • les volumes des mollets
  • les mollets trop creux
  • les séquelles de lipoaspiration en creux. 

Les contre-indications

Elles sont peu nombreuses, vu le caractère personnel de l’injection (pas d'allergie, pas de problème immunitaire).
On retiendra des précautions particulières à prendre chez les personnes diabétiques ou séropositives, plus sensibles à l'infection, et on évitera d'injecter à travers des peaux présentant des dermatoses ou des lésions acnéiques.

Conclusion

La méthode du Lipofilling donne de très bons résultats.