Définition

L’hypoplasie mammaire est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente.

Objectifs

Une augmentation mammaire consiste à corriger le volume jugé insuffisant des seins par la mise en place d’implants (prothèses) mammaires.

Principes

Tous les implants mammaires actuellement utilisés sont composés d’une enveloppe, et d’un produit de remplissage. L’enveloppe est toujours constituée de silicone élastique (élastomère de silicone). Elle peut être lisse ou rugueuse (texturée).

En ce qui concerne le produit de remplissage : le gel de silicone. L’implant mammaire est dit pré-rempli lorsque le produit de remplissage a été incorporé en usine (gel de silicone). La gamme des différents volumes est donc fixée par le fabricant.

Avant L’intervention

En ce qui concerne le produit de remplissage : le gel de silicone . L’implant est dit pré-rempli lorsque le produit de remplissage a été incorporé en usine (gel de silicone). La gamme des différents volumes est donc fixée par le fabricant.

Anesthesie

Une hospitalisation d’une journée est habituellement suffisante. Il faut rester à jeun depuis la veille à minuit.

Hospitalisation

Une hospitalisation d’une journée est habituellement suffisante.

Incision Cutanee

L’implant mammaire est introduit par une courte incision située :

  • Soit sur l’aréole
  • Soit dans la région de l’aisselle.
  • Soit dans le pli sous mammaire.

Position De L’implant

La loge qui est aménagée par décollement et dans laquelle la prothèse mammaire est implantée est située:

  • Soit derrière la glande mammaire et devant le muscle grand pectoral
  • Soit derrière la glande et derrière le muscle grand pectoral

Suites Operatoires

Les suites opératoires peuvent être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque l’implant mammaire est placé derrière le muscle grand pectoral.

On a alors recours à un traitement antalgique pendant quelques jours. Dans le meilleur des cas, la patiente ressentira une forte sensation de tension.

Œdème (gonflement) et ecchymoses (bleus) des seins, gêne à l’élévation des bras sont fréquents au début. Le premier pansement est retiré au bout de 24 heures et remplacé par un soutien-gorge assurant une bonne contention.

Le port de ce soutien-gorge est conseillé pendant environ un mois, nuit et jour. Les fils de suture sont résorbables et se dissolvent entre le huitième et le quinzième jour post-opératoire.

Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 8 à 10 jours.

On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Resultat

Il peut être apprécié à partir du troisième mois, délai nécessaire à l’assouplissement des seins et à la stabilisation des prothèses mammaires. Au-delà de l’amélioration esthétique, le retentissement psychologique est le plus souvent bénéfique.