DEFINITION

Le « FILLING » ou injections de graisse permet surtout de redonner du volume (notamment aux pommettes, front, menton) et de combler les sillons les plus profonds du visage (sillons nasogéniens, plis d'amertume…). Il ne traite pas les rides fines et superficielles. 

Il s'agit de réinjecter de la graisse prélevée sous anesthésie locale, dans une région discrète et en petite quantité (abdomen, hanches).

S'agissant de la graisse de la patiente elle-même, il n'y a de ce fait pas d'allergie possible et il n'est donc pas nécessaire de faire de test préalable. La graisse est centrifugée et lavée afin d'injecter uniquement des cellules graisseuses.

Après une phase d'oedème et de rougeur qui dure deux à trois jours, le résultat apparaît et la ride est comblée.

Les injections sont faites en petites quantités mais avec une hypercorrection car une partie de cette graisse va se résorber (entre 20 et 50%). La durée de cet effet est donc variable  de quelques mois à un an mais d'autres injections pourront être faites ultérieurement. 

En théorie, cette technique n'aurait que des avantages :

  • emploi d'un produit " naturel " toujours bien accepté par l'organisme
  • non allergisant
  • peu coûteux
  • injectable directement et simple à prélever.

LA TECHNIQUE

Le lipofilling peut-être réalisé en 90 minutes de manière totalement ambulatoire et ne nécessite aucune immobilisation. Avec la technique d'injections répétées, il est même possible de continuer normalement ses activités après le traitement.

Le prélèvement de graisse:
Il se fait après simple anesthésie locale de la zone "donneuse" (ventre, hanches, fesses...).La graisse est ponctionnée à l'aide d'une seringue, aucune incision n'est nécessaire. Il ne doit pas y avoir de trace visible à l'endroit du prélèvement. 

L'injection
La graisse est injectée avec des aiguilles de 1.2 mm de diamètre au minimum. La technique est donc bien adaptée pour traiter des sillons, des creux et des volumes à restaurer, plutôt que des rides. La correction des ridules superficielles est impossible, et se fera avec d'autres implants ou par méthodes d'abrasion par exemple.
 

Le traitement d'un visage
La correction apportée va diminuer de 30 à 60% dans les mois qui suivent. Aussi, on procèdera à d'autres injections ultérieures qui vont se cumuler pour obtenir en final un résultat stable.
Quelles parties peut-on traiter avec les injections de graisse ?


Les meilleures indications sur le visage sont, par priorité:

  • les volumes des pommettes
  • les plis d'amertume et la restauration de certains ovales du visage
  • les joues trop creuses
  • les sillons nasogéniens
  • les tempes creuses
  • la restauration des arcades sourcilières
  • l'aspect bombé du front
  • les séquelles de lipoaspiration en creux. 

Les autres sont moins bonnes :

  • certaines rides du lion très larges
  • le volume des lèvres de certaines bouches
  • les cernes et avec grandes précautions, les " yeux creux ".

Les contre-indications

Elles sont peu nombreuses, vu le caractère personnel de l’injection (pas d'allergie, pas de problème immunitaire).
On retiendra des précautions particulières à prendre chez les personnes diabétiques ou séropositives, plus sensibles à l'infection, et on évitera d'injecter à travers des peaux présentant des dermatoses ou des lésions acnéiques.

Conclusion

La méthode du Lipofilling ne traite pas tous les aspects esthétiques du visage, mais employée dans ses bonnes indications, elle donne de très bons résultats.